Freelance

Les questions à se poser avant de devenir recruteur freelance

Alexandre Guégo Published on 02/11/2021

Toutes les questions à se poser avant de devenir recruteur freelance

Vous avez l’intention de devenir recruteur freelance, bonne nouvelle ! L'indépendance est un statut qui séduit de plus en plus. On compte **1,9 million d’autoentrepreneurs** en 2021 (+ 21,8% par rapport à 2019). Mais avez-vous déjà pris le temps d’y réfléchir comme il faut ? Avant de franchir le pas, vous devez vous poser les bonnes questions. En effet, devenir recruteur freelance n’est pas une décision à prendre à la légère, et vous devez vous assurer que c’est vraiment ce que vous voulez faire. Dans cet article, on fait le **point sur le statut de freelance** et on voit ensemble **toutes les questions** à vous poser avant de vous lancer.


Pourquoi se lancer comme recruteur freelance ?

Aujourd'hui, être freelance est un véritable **choix de carrière**. Pour reprendre les [propos de l'étude de Malt sur le sujet](https://resources.malt.com/wp-content/uploads/2020/12/Malt-x-BCG-Freelancing-in-Europe-2021.pdf), les freelances sont "*indépendants et heureux*". Ils recherchent une meilleure gestion de leur emploi du temps (81%), la possibilité de faire leurs propres choix de carrière (76%) et la liberté de travailler d'où ils veulent (73%). Les raisons de se lancer dans le grand bain du freelancing sont multiples, mais ces 3 raisons apparaissent comme le trio gagnant.

Devenir recruteur freelance, c’est donc répondre à ces besoins d'indépendance, de souplesse, mais aussi de challenges.Les recruteurs freelances se lancent aussi après une mauvaise expérience. "La goutte d'eau qui a fait déborder le vase" fait qu'ils ont envie de créer leur propre cadre professionnel. Pouvoir choisir ses clients, ses projets, son mode de facturation et donc quelque part se libérer des contraintes auxquelles vous étiez soumis jusqu'ici en entreprise.

Avant d'aller plus loin, posez-vous la question, est-ce que ce statut de prestataire est fait pour vous ?


Le freelancing est-il vraiment fait pour vous ?

Même si le freelancing présente de nombreux avantages, on est quand même loin du monde des Bisounours. Il faut être capable de se prendre en main, de gérer ses propres priorités, d'être multitâches +++. De même, le recrutement freelance nécessite un engagement professionnel et personnel à toute épreuve. Vous allez devoir faire face à des difficultés, des échecs, et vous trouverez peut-être des défis plus difficiles que ceux que vous aviez l'habitude de relever jusqu'ici.


Demandez-vous si ce nouveau rythme de vie, balancé au gré de montagnes russes émotionnelles, financières et organisationnelles, vous correspond vraiment.

La réalité du freelancing c'est aussi :

- Une certaine solitude

- L'instabilité financière

- La relation directe avec les clients

- Les retards de paiement, voire les impayés

- La gestion administrative

- Le parcours du combattant, car les indépendants n'ont pas les mêmes droits pour ce qui concerne les crédits, la parentalité, la retraite


Êtes-vous prêts à faire face à tous ces défis du quotidien ?

Oui ! Alors, la question à se poser une fois que vous actez vote volonté d'être freelance, pou un jour ou pour toujours, est : comment faire concrètement ?


Comment devient-on recruteur indépendant ?

Devenir recruteur freelance en France est une démarche simple. Du moins, en théorie.

D'abord, **vous devez faire le choix d’un statut indépendant** qui implique en effet de suivre un ensemble de démarches administratives.

Ce statut choisi, vous allez **créer votre entreprise** (microentreprise ou autre forme comme l'EIRL, SARL...).

Une fois l’entreprise créée, il ne vous reste plus qu’à **trouver des clients**.

On avait dit simple, non ?

En réalité, vous avez d'une part toutes les **formalités administratives et juridiques** à réaliser : statuts, création d'entreprise, formalités bancaires...

Et d'autre part, les **formalités "business"** à savoir définir votre client idéal, votre positionnement, votre offre, vos prix, votre stratégie d'acquisition.

Enfin, la **partie "métier"** dépendra du fait que vous ayez déjà eu ou pas une expérience de recruteur.

Si vous démarrez ce métier de zéro, les démarches ne seront pas les mêmes que si vous changez simplement de statut (salarié > freelance).

En effet, si vous devenez recruteur, il vous faudra prévoir une montée en compétences sur le métier en lui-même, indépendamment de la forme d'exercice.


Checklist des questions à se poser


Si vous êtes actuellement recruteur ET salarié (changement de statut)

- Pourquoi souhaitez-vous devenir freelance ?

- Est-ce que vous êtes-fait pour être freelance ?

- Est-ce que vous êtes prêt à renoncer aux avantages et à la sécurité d'un CDI ?

- Est-ce que cumuler CDI et freelancing pourrait être une option ?

- Si oui, avez-vous une clause d'exclusivité ou de confidentialité à faire lever sur votre contrat de travail ?

- Comment allez-vous quitter votre CDI ? Démission, ou autre ? Allez-vous toucher Pôle Emploi ?

- Êtes-vous toujours passionné par votre job de recruteur ?

- Que garderiez-vous / supprimeriez-vous de votre métier de recruteur ?


Si vous n'êtes pas encore recruteur (changement de métier)

- Le métier de recruteur vous correspond-il ?

- Comment allez-vous vous former au recrutement ?

- Connaissez-vous des recruteurs qui pourraient vous accompagner ?


Dans tous les cas

- Est-ce que vos compétences sont transférables et adaptées au freelancing ?

- Est-ce que c'est le bon moment pour vous lancer ?

- Quels impacts ce projet va avoir sur votre vie pro / perso ?

- Avez-vous déjà des clients prêts à vous suivre dans cette aventure ?

- Comment allez-vous trouver des clients ?

- Est-ce que vous êtes ok avec le fait de travailler sur des domaines que vous ne connaissez pas ou très peu (marketing, administratif...) ?

- Quelles vont être les difficultés que vous allez rencontrer ?

- Est-ce que votre business peut-être rentable ?

- Est-ce que vos proches (famille, entourage, conjoint) vous soutiennent dans votre projet ?

- Avez-vous des économies de côté pour les 6 prochains mois ?

- Avez-vous réfléchi prix, positionnement, client, canaux de communication ?

- Qu'est-ce qui fera la différence entre vous et les autres freelances recruteurs ?

- Avez-vous un plan B si le plan A ne marche pas ?


Vous seul aurez la possibilité de dire si oui ou non le freelancing est fait pour vous. En tout cas, on espère que ces quelques questions vous auront aidé à décider sur le sujet. N'hésitez pas à échanger avec d'autres recruteurs, salariés et indépendants, pour qu'ils vous expliquent leurs quotidiens et que vous ayez une vision encore plus globale. Quel que soit votre choix, vous restez un recruteur et c'est pour cette raison que vous trouverez toujours sur Pepit.io des conseils et ressources activables. Nous nous adressons à tous les Talent Acquisition Managers, que vous soyez salarié, indépendant ou en RPO.

Alexandre Guégo Published on 02/11/2021
Image placeholder

Poursuivre la lecture

Encore plus d'articles de Pepit

Recrutement 02/11/2020 Comment optimiser son Annonce de Recrutement ?

Vous souhaitez optimiser votre Annonce de Recrutement pour la rendre plus efficace ? Découvrez trois techniques à mettre en place pour développer une stratégie d’excellence !

Freelance 02/11/2020 Pourquoi faire appel à un Recruteur Indépendant ?

Le Recruteur Indépendant est de plus en plus sollicité par les entreprises ! Découvrez 4 bonnes raisons de faire appel aux services d'un freelance spécialisé.

Freelance 16/11/2020 Comment obtenir des Missions Freelances dans le recrutement ?

Vous êtes recruteur indépendant ? Découvrez 7 stratégies incontournables pour trouver vos prochaines Missions Freelances spécialisées dans votre secteur d'activité !